Articles avec #coulisse tag

Publié le 14 Juillet 2014

Arrive le gros week-end du 14 juillet, avec pont, et il est temps de vous raconter la suite de nos journées au sein du theatre, avant de s'attarder dans les prochains épisodes sur la vie hors théâtre à Avignon ! A 10h15 exactement le régisseur fait donc entrer notre public dans la salle et chacun est prêt à entrer sur scène, en costume. Juste avant de lancer le spectacle, nous nous faisons un "toï-toï" en coulisses, une sorte de rituel en gestuelle pour se souhaiter mutuellement bonne chance, et se donner de l'énergie ! Ensuite, tout le monde en scène !

Mediamag au coeur du festival d'Avignon : partie 4 !

Notre spectacle raconte l'histoire d'une fée partant à la recherche des secrets de Noël à travers le temps et les pays. C'est ludo-pédagogique pour les enfants de maternelles et primaires.

Nous sommes trois comédiens-chanteurs sur scène et le spectacle est très complet, passant de scènes de théâtre à des danses, à des chants, à des interactions invitant le public à participer. Pour ma part, je joue la fée Sidonie, le rôle titre. La particularité de mon rôle est que je suis en permanence sur le plateau sauf lors des petits intermèdes entre les scènes pendant que parle la voix OFF de la reine des fées. C'est moi qui guide les spectateurs durant tout le spectacle et je suis leur référent, le seule personnage qui reste tout au long de l'histoire. Les enfants doivent pouvoir s'identifier à moi et je suis "celle qui apprend" tout en leur faisant apprendre à mon tour. Je dois donc gérer l'énergie d'une scène à une autre car c'est moi qui porte public et collègues comédiens tout au long de la trame.

Loïc et Natalia ou Laura, en alternance, jouent, eux, plusieurs personnages. Ils doivent donc changer de costume à chaque fois qu'ils changent de scène, de voix, de corporalité et d'énergie, mais aussi aider à la technique plateau. Le décor est composé de trois triptyques de trois panneaux chacun, en bois, avec chacun un visuel unique. Il faut ainsi tourner les panneaux du décor pour donner un univers différent à chaque scène. Ils doivent aussi actionner la machine à fumée selon les scènes, ou même à neige, pour la scène du renne. Ainsi, même si nous avons évidemment un régisseur son et lumières qui lance tous les tops utiles depuis la régie, chacun aide à son niveau à la technique dans de petites structures comme la notre. Chacun doit aussi veiller avant et pendant à bien rassembler ses accessoires, son costume, à bien réaliser son maquillage et coiffer sa perruque. Le spectacle dure 50 mn et sept scènes. A la fin, je sors devant le théâtre pour rencontrer les enfants et leurs parents, prendre le temps de poser avec eux pour des photos et de recueillir leurs impressions. Le cd du spectacle leur est également proposé par l'hôtesse d'accueil du jour.

Mediamag au coeur du festival d'Avignon : partie 4 !

Pendant ce temps, dans la salle, les deux autres comédiens et le régisseur démontent et rangent le décor pour laisser place à d'autres compagnies. Le festival d'Avignon demande une grande réactivité de chaque troupe pour son rangement car c'est le seule endroit au monde où les théâtres proposent tant de spectacle dans la journée : jusque 9 dans la même salle, parfois ! Les temps d'enchaînements sont réduits à néant et pour ne pas prendre de retard il faut redoubler d efficacité sur le rangement, le partage des loges, ... A midi, chacun est repassé en loge pour se costumer ou re-costumer et se préparer à partir en parade. Nous vous détaillerons très bientôt le reste de cette journée "type".

Pour les événements plus ponctuels, nous avons eu la chance d'être reçus à France Bleu Vaucluse par Sabine Maillochon pour parler du spectacle.

Voir les commentaires